Comment éviter 7 erreurs courantes dans votre boutique en ligne

de Marjolaine Richy-Stervinou, 14.04.21



Si les clients quittent votre site Web après un court laps de temps, cela peut être dû à de nombreuses raisons. Dans cet article, nous examinons les erreurs courantes sur les boutiques en ligne qui peuvent entraîner une mauvaise conversion et moins de ventes. Nous allons vous montrer comment repérer ces erreurs et les corriger rapidement.

Erreur n°1 : une structure complexe des catégories

Un menu par catégorie doit guider les clients à travers la gamme de produits. S’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent assez rapidement, ils abandonnent. Par conséquent, veillez à ce que vos catégories soient transparentes et clairement classées. Les catégories doivent :

  • Ne pas se chevaucher
  • Avoir plusieurs niveaux s’il y a plus de sept catégories (méga menu)
  • Ne pas contenir de termes techniques

Créez les catégories supérieures seulement si vous en avez vraiment besoin. Si vous n’avez que trois produits pour une catégorie majeure, vous devez repenser la structure de votre catégorie.

N°2 : la qualité des images

Erreur n°2 : une mauvaise qualité d’image

La première impression compte. Il en va de même pour le commerce digital car une décision d’achat en ligne ne prend généralement que quelques secondes. Si vos images sont floues ou de mauvaise qualité, cela ne donne pas une bonne impression de vos produits.

Les clients ne peuvent pas toucher vos produits dans la boutique en ligne. Par conséquent, les images des produits doivent donner un bon aperçu de tous les critères importants. Toutes les informations importantes de la description du produit doivent également figurer sur les photos. Vous trouverez des conseils pour réaliser de bonnes photos de produits dans notre article de blog en deux parties.

La qualité des images d’ambiance, par exemple sur la page d’accueil, est également essentielle pour qu’un client reste plus longtemps sur votre site Web. Si vous souhaitez utiliser des images d’ambiance, vous en trouverez déjà un grand choix, dont certaines sont gratuites, sur des plateformes telles que Unsplash, Pexels et Pixabay. Vous pouvez également intégrer des applications comme Pixelz dans votre boutique.

Erreur n°3 : un contenu inapproprié

Pour concurrencer les grandes plateformes comme Amazon, vous devez disposer d’un contenu bien placé afin que le public visé puisse vous trouver via les moteurs de recherche.

Il est important d’avoir des descriptions de produits détaillées mais claires, sans mots de remplissage.

Travaillez avec des phrases et des paragraphes courts et, si possible, des titres. Mettez également en évidence les promesses de vente uniques (USP).

Pour obtenir un classement ciblé sur Google, vous devez utiliser les bons mots clés pour votre groupe cible. S’ils sont contraires à votre produit, Google peut vous attribuer à un public inapproprié.

Pour trouver les bons mots clés, vous devez connaître les caractéristiques générales du classement sur Google. Vous trouverez d’autres conseils de référencement pour un meilleur classement dans cet article. 

N°3 : la preuve sociale

Erreur n°4 : pas de « preuve sociale »

La « preuve sociale », un phénomène psychologique, est importante pour la fiabilité de votre marque. La volonté d’acheter est renforcée par les sceaux de confiance et les évaluations de produits écrites par d’autres utilisateurs.

Vous pouvez créer une « preuve sociale » d’autres utilisateurs principalement par le biais de portails d’évaluation (par exemple, Amazon, Google, eBay, Check24, Trustpilot) et d’activités sur vos plateformes de médias sociaux (par exemple, Instagram, Facebook, Pinterest). Vous pouvez également intégrer des évaluations et des sceaux d’approbation dans votre boutique grâce à des applications telles que Trusted Shops ou Trustami.

N°5 : l’appel à l’action

Erreur n°5 : l’absence d’appels à l’action

Pour inciter les clients à acheter, vous devez interagir avec eux.

Une astuce consiste à utiliser des boutons d’appel à l’action (CTA) qui renvoient à une autre URL, généralement interne (par exemple, une page de produit), avec un appel à l’action. Les boutons CTA peuvent être étiquetés comme suit :

  • Voir le produit
  • Découvrez la catégorie xyz
  • Acheter maintenant
  • En savoir plus

Vous pouvez lire comment inclure de tels boutons CTA dans votre boutique Now dans cet article sur nos fonctionnalités.

Un autre conseil consiste à offrir aux clients des incitations spéciales sous forme d’avantages. Les clients sont friands des récompenses ! Certaines promotions que vous pouvez inclure sont les suivantes :

  • Livraison gratuite à partir d’un prix d’achat X
  • Avantages exclusifs via les médias sociaux (par exemple, un code de réduction)
  • Réduction en échange d’un abonnement à la newsletter
  • Autres promotions, par exemple saisonnières, par le biais de la newsletter.

Erreur n°6 : trop peu de choix au moment du paiement

La convivialité, c’est aussi donner le choix à vos clients. Cela vaut également pour le mode de paiement et le prestataire de services d’expédition. Si un client ne trouve pas son fournisseur préféré ici, il peut commander ailleurs.

Par conséquent, indépendamment de vos goûts personnels, offrez un plus grand choix de prestataires de services d’expédition et de méthodes de paiement. Ce n’est pas parce que vous avez eu une mauvaise expérience d’achat avec l’un des fournisseurs qu’il doit en être de même pour vos clients.

Erreur n°7 : une mauvaise stratégie marketing

Réfléchissez à la manière dont vous souhaitez commercialiser vos produits. Les exigences en matière de marketing varient en fonction de la gamme de produits. Pour les produits créatifs, les articles de mode et de décoration, l’accent est généralement mis sur la « découverte » des produits : le client est en recherche d’inspiration. Vous pouvez particulièrement bien atteindre ces consommateurs via des plateformes de réseaux sociaux visuels telles qu’Instagram ou Pinterest. Pour l’électronique, les pièces détachées ou les fournitures de bureau, un client souhaite avant tout trouver le produit rapidement et facilement. Une visibilité ciblée grâce à un bon classement sur Google ou un placement sur des portails de comparaison de prix tels que Idealo ou ledenicheur.fr sont ici des avantages.

Pour procéder aux bons ajustements, vous devez examiner votre boutique en ligne de la manière la plus objective possible. Vous pouvez reconnaître de nombreux facteurs de convivialité dans votre propre comportement d’achat dans d’autres boutiques. Soyez attentif à l’avenir et vérifiez ces facteurs dans votre propre boutique en ligne.

A propos de l‘auteur


est Marketing Manager chez ePages.

Post similaire


Commentaires


Pas de commentaires

Partagez votre opinion


*Champ obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *