Newsletter : soignez le contenu de la ligne objet !

de Gwénaëlle Sahmoune, 09.09.10



Le taux d´ouverture des newsletters est généralement de 40%. Elles sont donc un élément incontournable du marketing mix. Mais avant d´envoyer votre lettre d´informations il est important de bien réfléchir au contenu que vous allez mettre dans la ligne d´objet et quelle adresse e-mail expéditeur vous souhaitez utiliser. Le blog ePages vous donne quelques conseils pour optimiser le taux d’ouverture.

 

  

Plus c´est court, mieux c´est

Un cabinet de services d´email marketing a étudié l´impact de la ligne d´objet sur le taux d´ouverture de la lettre d´informations. Résultat : plus l´objet est court, plus la lettre a de chance d´être ouverte. Les textes de 20 à 25 caractères seraient les plus efficaces, avec un taux d´ouverture de 45%. Au contraire, quand le texte est trop long, ce taux retombe en dessous de 30%.

  

 Donnez les informations principales

 Les points les plus importants doivent être mentionnés dès le début. Annoncez  vos offres ou ventes spéciales dès le début de la ligne d´objet.

 

 Utilisez les bons mots clés

Si vous communiquez sur un produit déjà connu, écrivez directement son nom. Si le produit est moins connu, pensez alors à comment le décrire de façon vivante.

  

Soyez concrets

Plus vous donnez d´informations à votre client, mieux c´est. Un exemple : vous proposez une tombola ? C´est une bonne idée. Mais ce serait encore mieux si vous indiquiez le premier prix à gagner dans votre ligne d´objet.

   

 Ne répétez pas qui vous êtes

Si la ligne « expéditeur » renseigne déjà le nom de votre entreprise, alors il n´est pas nécessaire de le répéter dans  l´objet. Non seulement cela vous permet de gagner de la place dans la ligne d´objet, mais cela crée de plus une certaine proximité avec votre client. Il saura vous reconnaitre lors de la réception de votre prochaine newsletter.

  
 Ne recyclez pas les objets

Réutiliser le même objet pour deux newsletters différentes est le meilleur moyen de finir directement à la corbeille. Evitez donc les formules toutes faites et adaptez le titre de l´objet en fonction du contenu de votre lettre d´informations.

  

 Attention aux filtres anti-spam

Votre lettre peut rapidement être considérée comme courrier indésirable (Spam).
 Evitez donc quelques pratiques typiques des spammeurs comme l´utilisation excessive de signes de ponctuation (comme « !!!!! ») ou de caractères majuscules. L´emploi du terme « Gratuit » n´est pas non plus recommandé. Vous pouvez cependant contourner cette pratique en indiquant plutôt une échéance (« urgent », « Plus que 5 jours ») qui incite autant le client à ouvrir votre lettre.

  

 Testez votre newsletter

Si vous en avez la possibilité, essayez d´envoyer votre newsletter en créant plusieurs objets différents. Sélectionnez ensuite quelques destinataires et envoyez-leurs l´une ou l´autre version de la lettre. Vous verrez ensuite quelle version a eu le plus de succès et pourrez l´envoyer à l´ensemble de vos destinataires.

 

 

Autre remarque  : Vous n´y pensez peut-être pas mais même le choix du nom de l´adresse mail joue sur l´ouverture de la lettre. L´étude a montré que les newsletters envoyées via des adresses personnelles étaient moins ouvertes que celles envoyées via des adresses utilisant le nom de l´entreprise.
 

A propos de l‘auteur


Post similaire


Commentaires


Pas de commentaires

Partagez votre opinion


*Champ obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *